Villa passive sur Amay

L’une des plus grandes maisons passives unifamiliales certifiée et publiée au monde est « Made in Belgium » : c’est un couple d’amaytois, Myriam et Bruno, qui en sont les propriétaires. Ce projet pilote résultant de 10 années de recherche et développement représente une réelle expérimentation technique et économique.

En effet, les candidats bâtisseurs pourront obtenir une maison passive certifiée au prix d’une construction traditionnelle tout en utilisant des standards de qualité.

I. Introduction

Notre parcours a débuté sur base d’un véritable projet de vie à double vocation : nous voulions consacrer une partie de notre habitation à l’usage privé, et l’autre partie à l’exploitation d’un atelier de création audiovisuelle.

Ce projet, nous l’avons étudié de 2008 à 2013. Ainsi, durant cinq années, nous avons réfléchi à toutes les composantes d’une construction résidentielle. C’est seulement après la découverte d’un terrain de 51 m de façade sur 58 m de profondeur, situé à l’orée d’un bois, au fond d’une voie sans issue, que le projet a enfin pu démarrer, en juillet 2013.

Les prescrits urbanistiques étant assez libres sur cette parcelle, il ne restait plus qu’à trouver l’architecte capable de nous proposer un projet audacieux.

II. Conception

Le choix de l’architecte s’est opéré de façon naturelle : nous avons songé au talent de Thierry SHERRINGTON et l’architecte allemand Arne FRITZLAR. Ce duo œuvrant pour l’atelier d’architecture DSH nous a proposé un projet tout en longueur sur 40 m de façade.

Complètement fermée à rue dans l’orientation nord, le projet se déploie sur deux porte-à-faux, une toiture terrasse et d’immenses baies vitrées exposées au sud à l’instar des villas californiennes.

La grandeur des ouvertures arrière exposées au sud laissent place à un véritable spectacle visuel : en effet, le regard se penche sur la vue panoramique d’une clairière à la végétation luxuriante.

L’immense baie vitrée située à l’ouest propose une vue immersive directement sur le bois.

III. Défis relevés

D’emblée, ce projet présentait deux défis majeurs à relever :

1. La consommation énergétique

La première question qui s’est posée à nous était la suivante : « Comment parvenir à chauffer 688 m2 de surface habitable en norme PEB ? »

Dans le standard basse énergie cette villa présentait une demande en chauffage égale à 4000 litres de mazout après calcul de l’architecte énergéticien Pierre Alain BERNARD qui jouera un rôle majeur dans l’élaboration de la certification passive.

À l’heure où la transition énergétique est au cœur des préoccupations, il était inconcevable de dépenser autant d’énergie.

Afin de parer cette difficulté, nous avons choisi d’utiliser le standard « maison passive » pour réduire cette dépense de chauffage à 700 litres en équivalent mazout.

2. Le financement du projet

La solution s’est posée à nous lors des prises de contact avec des fabricants premium dont les matériaux nous permettraient d’atteindre cette performance énergétique : en effet, nous leur avons proposé un partenariat sous forme de sponsoring.

Nous totalisons dix partenaires premium qui nous ont permis, grâce à la qualité de leurs produits, de pouvoir atteindre le standard passif.

IV. Certification passive

C’est finalement en septembre 2018 que nous avons obtenu la certification passive par la PMP – plate-forme maison passive – étant l’organisme certificateur en Belgique.

V. Recherche et développement

Cette prouesse technique nous a permis de mettre en avant un algorithme novateur que nous avons utilisé tout au long de l’élaboration de cette villa. En effet, c’est au terme de 5000 heures de travail manuel, technique et théorique que nous sommes parvenus à aboutir sur un modèle économique et technique composé de Project Management et de Consulting. De surcroît, notre conception est le fruit d’une étude sur toutes les thématiques techniques, ergonomiques et esthétiques dont l’aboutissement est un cahier des charges efficient.

Afin de porter la suite de cette aventure, Myriam mon épouse a finalement créé

Equita Construction (www.equitaconstruction.be), nouveau concept étant la première entreprise de construction EQUITABLE. Elle lancera également le programme « Une maison passive pour tous ».

Equita Construction est une entreprise de Maîtrise d’ouvrage délégué ayant optimisé cette discipline. En effet, la mission de Maîtrise d’ouvrage délégué effectuera la dissociation entre l’achat des marchandises et le coût de la main d’œuvre.

Cette action sera conjuguée à une mission de consulting se reposant sur le savoir acquis au cours des 5 années d’expérimentation dans le projet pilote « Villa passive sur Amay ».

Un seul cahier des charges pour atteindre la plus haute exigence en matière de qualité.

Equita Construction c’est :

  • La conception d’immobilier passif de dernières générations grâce à des contrats portant mandat comme Maître d’ouvrage délégué
  • La garantie d’obtention de la certification passive classique avec un confort d’utilisation exceptionnel grâce à l’automatisation de certains dispositifs techniques.
  • La possibilité d’avoir un projet certifié passif plus (zéro carbone) en utilisant l’énergie renouvelable.
  • Le niveau Ew initialement efficient est ramené à zéro grâce à l’utilisation de panneau photovoltaïque
  • Le privilège d’avoir une construction résistant au réchauffement climatique.

Nous serons les premiers sur le marché de la construction résidentielle proposant une réelle stratégie anti surchauffe du bâtit.
Une maison passive tolère jusqu’à 5% de surchauffe.
Nous ramenons cette valeur la plus proche de zéro.
La température intérieure d’une maison Advanced ne dépasse jamais 25 degrés même en période de forte canicule.

  • Un cahier des charges premium intégrant les meilleurs fabricants.
    Nous avons eu une recherche de 5 années pour savoir quel élément utiliser pour avoir une maison proche de l’excellence esthétique, énergétique et technologique.
    Nous avons des accords avec 10 fabricants premium pour que l’unique cahier des charges que nous possédons soit de la plus haute qualité.
  • La garantie d’un prix équivalent à une construction traditionnelle basse énergie. Ce must de la construction résidentielle est plus cher qu’une maison clé sur porte d’entrée de gamme et moins cher que les constructeurs clé sur porte haut de gamme.

VI. Conclusion

Outre la proposition technique qui garantit une construction en phase avec la transition énergétique, celle-ci est enfin accessible à tous les candidats bâtisseurs potentiels.

La première entreprise équitable dans le secteur de la construction résidentielle met en avant l’économie 2.0, étant une économie de l’information permettant au consommateur d’avoir une idée claire et réaliste du coût réel de fabrication d’une maison passive de dernière génération.

C’est une économie collaborative avec des engagements sérieux au point de vue développement durable et protection de l’environnement ayant plus d’importance que le critère de rentabilité.

C’est une réponse concrète au désir des consommateurs voulant une maison en phase avec le budget dépensé. Budget utilisé à livre ouvert permettant de quantifier la valeur réel de leur acquisition.

© 2019 EquitaConstruction